Les jambons pata negra de Cinco Jotas sont élevés dans la dehesa andalouse en totale liberté et s’alimentent exclusivement de ce qu’ils trouvent dans leur environnement, particulièrement de glands dans la période de la montanera (la «glandée») ce qui lui confère des qualités exceptionnelles.

Le jambon ibérique 100% présente une très faible proportion de graisses saturées et une haute concentration en Acides Oléiques (ce qui fait que beaucoup d’experts le surnomment « l’olivier sur pattes » avec les bénéfices pour la santé que l’huile d’olive extra vierge sous-entend). C’est une graisse insaturée qui aide à réguler notre métabolisme et qui induit un effet bénéfique sur le cholestérol, en augmentant dans le sang le taux de « bon cholestérol » (HDL) et réduisant le taux du « mauvais cholestérol » (LDL). La proportion totale en acides gras insaturés dans le gras des produits affinés du porc ibérique alimenté au gland est supérieur à 75%, ce qui fait que c’est la plus « cardio-salutaire » de toutes les graisses animales connues et même que certaines graisses d’origine végétale.

A cela s’ajoute que le jambon 100% ibérique de bellota offre des qualités nutritionnelles exceptionnelles (100 grammes de jambon ibérique équivalent en moyenne à 250 calories, environ comme 100 g. de pain) et est une source très importante de protéines, vitamines B1, B6 et B12 ainsi que d’acide folique essentiels pour le bon fonctionnement du système nerveux et du cerveau. Les chaires de notre pata negra sont également riches en vitamine E, un puissant ANTIOXYDANT, et en minéraux comme le cuivre, essentiel pour les os et les cartilages, Calcium, Fer, Zinc, Magnésium, phosphore et sélénium, ce dernier étant fortement lié avec les processus d’antivieillissement. Si en plus d’offrir des qualités gustatives exceptionnelles le jambon 100% ibérique de bellota à autant de vertus pour la santé….

Pourquoi diable se priver de ce joyau de la gastronomie mondiale ?

Bibliographie : Bases de la calidad del jamón ibérico. El consumo del jamón ibérico de bellota y su influencia sobre los lípidos plasmáticos.Maciá Botejara, E. (Junta de Extremadura, 1997) / Características productivas de dos variedades de cerdo ibérico y contenido vitamínico y mineral de sus productos cárnicos. Forero Vizcaíno, F.J. (Diputación de Huelva, 2002). Porcino Ibérico: aspectos claves. Buxadé Carbó, C.; Daza Anfrada, A. (Ed. Mundi-Prensa, 2001).