Frais, secs, séchés ou confits ... Avec les fruits, ce n’est le choix qui manque. Faites-vous plaisir et variez les réjouissances culinaires ! Mais connaissez-vous bien la différence entre ces trois catégories ? Une certaine confusion existe souvent entre les deux dernières.

Les fruits secs renvoient à des graines oléagineuses. Ce sont des fruits à coque naturellement secs, comme les noisettes, les pistaches ou les amandes. Ils peuvent être salés ou grillés, mais ils ne subissent aucun traitement. Ils sont particulièrement riches en oligo-éléments, tels le potassium, la vitamine B ou le phosphore.

Les fruits séchés sont quant à eux des fruits frais qui ont subi un processus de déshydratation. Cette pratique ne date pas d’hier, puisque dès l'antiquité, les Romains faisaient sécher au soleil une partie de leur récolte afin de s’assurer des provisions durant l’hiver. Le procédé est toujours utilisé, notamment dans les pays chauds, même si la plupart de ces gourmandises sont préparées à l’aide d’un déshydrateur alimentaire. Particulièrement riches en minéraux et en nutriments, davantage même que les fruits frais, les fruits séchés sont idéaux pour le goûter de vos bambins ou un apéro santé. Vous en avez pour tous les goûts. Aujourd’hui, aux traditionnels abricots, pruneaux, et raisins séchés, se sont ajoutés des fraises, des poires, des bananes, des canneberges, des papayes... De quoi varier les plaisirs et les couleurs !

Les fruits confits connaissent un autre traitement et sont davantage utilisés dans la pâtisserie ou dégustés seuls comme une sucrerie. Ils prennent forme à partir d’un procédé qui consiste à remplacer très progressivement l’eau du fruit par du sucre. Ils subissent généralement un processus de glaçage, ce qui leur donne cet aspect luisant et appétissant. Vous ne vous en doutez sûrement pas, mais la France est le premier producteur mondial de fruits confits, grâce à l’activité massive de la ville d’Apt, considérée comme la capitale mondiale du fruit confit. 70% de la production est exportée, notamment au Royaume-Uni, premier consommateur de ces délicieuses confiseries. La conservation par confisage est une pratique qui apparut en France à l’époque du Moyen Âge. Le miel était d’abord utilisé, puis il fut remplacé par le sucre introduit dans le pays au moment des croisades. Avec leur couleur éclatante et leur texture moelleuse, ils donnent envie de les croquer à pleines dents !

En bref, manger plus de fruits c'est facile.

 

fruits secs
fruits secs

 

Article écrit par Isabelle Escande, plume gourmande