Le Gard, une palette de saveurs entre terre et mer.

Des conditions météorologiques privilégiées associées à des terroirs d’une grande variété donnent un heureux mélange dans les assiettes gardoises : les fins gourmets seront ravis.

La cuisine du Gard offre une palette de spécialités diverses en raison de l’hétérogénéité géographique du département. La zone des Cévennes, chaîne montagneuse dans le nord, est riche en champignons, châtaignes, gibiers, pâtés, miel ou fromage de chèvre. La gastronomie du plateau des Costières se caractérise par son influence provençale et la Petite Camargue au sud est réputée pour son riz.

La liste des signes d’identification (AOP, IGP, etc.) protégée est particulièrement longue. On y trouve notamment l’oignon doux des Cévennes, légèrement sucré et cultivé depuis près de deux siècles, le miel des Cévennes, le Pélardon, petit fromage rond au lait de chèvre, la fraise et l’olive de Nîmes, ou le taureau et riz de Camargue. Ces savoureux produits combinés au savoir-faire local sont à l’origine de délicieux mets, comme la brandade de morue, inventée par le cuisinier Durand au début du XIXème siècle. Vous pourrez également goûter à la fougasse aux grattons, au « bajana », soupe traditionnelle des Cévennes confectionnée à partir de châtaignes, au petit pâté nîmois, constitué d’une farce à base de veau et de porc contenue dans une pâte brisée, à la gardianne de taureau, ragoût aromatisé au thym et à la sauge, ou encore à la « rouille graulenne », préparation de poulpe, pommes de terre, aïoli, huile d’olive et épices.

 

Riz de Camargue La Gourmet Box Gard
Pélardon Cévennes La Gourmet Box Gard
Croquignoles Uzès La Gourmet Box Gard

 

Les palais sucrés seront également satisfaits. La Croquignole d’Uzès offre un plaisir gustatif incontournable. Malgré sa texture solide, ce petit biscuit rond, à l’amande ou à la noisette, fond dans la bouche. Pâtisserie très ancienne, elle est souvent associée aux festivités de Noël ou aux grands événements familiaux. Sa fabrication est similaire à celle des dragées. Et pour les plus gourmands, il existe le Croquant Villaret, mis au point par un boulanger nîmois du nom de Jules Villaret au XVIIIème siècle, dont la recette est toujours tenue secrète par ses descendants. Craquante à souhait, cette pâtisserie est aujourd’hui devenue une spécialité de la ville de Nîmes.

À l’image de la gastronomie locale, les vins du Gard sont multiples et d’une grande diversité. Entre les AOP Côtes du Rhône Village de Laudun, Chusclan, Signargues et Saint-Gervais, celles de Lirac, Tavel, Clairette de Bellegarde, Côtes du Vivarais, Costières de Nîmes, Languedoc ou Duché d’Uzès et les IGP Cévennes, Sable de Camargue, et Coteaux du Pont du Gard, il vous faudra du temps avant de tout écumer !

 

Et si vous souhaitez vous aussi découvrir chaque mois les pépites gourmandes de petits producteurs que nous découvrons en sillonant lesterroirs, vous trouverez ICI une sélection de nos derniers terroirs visités en coffret cadeaux. Sucrés, salés, croquants, fruités … de quoi ravir petits et grands gourmets !

 

Article écrit par Isabelle Escande, plume gourmande